Progression de la lecture :

Comment j ai découvert TiPi olivier szkulnik

Comment j’ai découvert TiPi !

Mise en ligne le 8 Juil, 2021

En 2010, mon premier enfant vient au monde. Au-delà du plaisir de devenir père et d’accueillir mon fils, je me pose beaucoup de questions concernant ma capacité à lui apporter une bonne éducation. Je suis plutôt de caractère solitaire, je ne parle pas beaucoup, je manque énormément d’estime et de confiance en moi.

Depuis un moment, je tente de faire du développement personnel, mais sans jamais m’y mettre vraiment. J’ai l’habitude d’avancer et de prendre des décisions quand je suis au pied du mur. Ce n’est pas terrible comme moyen d’avancer, mais c’est le seul qui fonctionne.

Et cet évènement est un mur, car je prends conscience que je ne suis pas le père que je voudrais être et que je dois absolument changer ma manière d’aborder la vie. 

1re étape du voyage avant Tipi

Je me lance dans la lecture de plusieurs livres en développement personnel. Tout me paraît assez incroyable, mais ce n’est pas pour autant que je mets en pratique. Je suis plutôt curieux de découvrir ce qui existe.

jJ vois qu’il existe une quantité importante d’outils pour se développer : Pnl, Sophrologie, Énergétique, Cohérence cardiaque, méditation, oponopono, loi de l’attraction … j’avoue qu’on s’y perd vite à travers cette jungle d’outils qui promettent des résultats incroyables.

Mais mon cœur me dictait d’aller vers l’hypnose. Gamin, j’étais fasciné par le pouvoir de cette discipline, à la fois sceptique et en même peureux de tester. J’imaginais qu’on prendrait le pouvoir sur moi et qu’on me ferait faire n’importe quoi. J’avais peur de me retrouver sans défense et à nu.

J’ai donc décidé de faire un week-end de 2 jours pour apprendre l’autohypnose pour éviter un risque de manipulation :-). Faut dire que les histoires autour de l’hypnose et les films ne mettent pas en valeur la réalité derrière cette technique. Après cette expérience, j’ai décidé de me former pour devenir praticien. Vous aurez donc compris que j’ai apprécié ce week-end 🙂

De l’hypnose à Tipi

La formation m’a apporté beaucoup sur moi. Après 2 ans de formation, j’ai été transformé. Mon objectif de devenir un père commençait à se réaliser et bien que mon évolution ait été incroyable en 2 ans, mon envie de toujours plus et plus vite n’était pas satisfaite.

J’ai cherché un outil pour aller encore plus loin. L’hypnose est incroyable, mais il me manquait quelque chose : la simplicité.

Attention je ne dis pas que c’est un outil compliqué, je dis que j’avais besoin de plus de simplicité. Alors que mon cerveau est en permanence en ébullition et que j’ai besoin de tout comprendre, l’hypnose m’a permis d’aller comprendre en profondeur le fonctionnement humain, mais cette quantité d’information rendait la moindre action complexe. Le résultat est que je ne me noyais dans mes pensées pour pas grand-chose et j’étais perdu dans le labyrinthe du mental.

Malgré tout ce que j’avais appris, j’avais perdu mon objectif initial de devenir un bon père.

J’ai donc commencé à apprendre à calmer mon mental, j’ai fait de la méditation régulièrement, à raison de 20 min en moyenne par jour et pendant 6 mois. L’expérience fut une fois de plus source d’apprentissage. J’ai effectivement retrouvé de la simplicité et surtout appris à me connecter au corps sans le mental – Juste incroyable comme expérience –

Et puis j’ai continué à chercher des outils plus simples que l’hypnose, je me suis intéressé à la CNV (communication non violente) et j’ai entre autres entrevu la méthode Tipi. Je ne m’y suis pas plus intéressé que cela. La promesse me paraissait trop incroyable, bien que le message de Luc Nicon était cohérent et clair, je restais septique. J’ai acheté ses livres et pris le temps de les lire.

La lecture m’a pris plus d’1 an. Non pas que ce soit dur à lire, mais mon cheminement intérieur à pris du temps.

Et j’ai décidé de me former à Auto TiPi. Ça n’a pas été concluant, j’y suis allé plus par curiosité qu’autre chose. Un peu comme ces personnes qui mettent leur doigt pieds doucement dans l’eau avant de s’y jeter complètement.

L’apprentissage de Tipi

Et comme pour l’hypnose, je m’y suis jeté complètement 🙂

Je me suis formé à la technique en 2020 pour accompagner les autres. Ce qui m’a plu dans cet apprentissage de Luc, c’est que pour devenir de bon accompagnant, Luc nous invite à utiliser l’outil sur nous. Ça m’a pris du temps avant de pouvoir y arriver seul.

Et quand j’ai enfin réussi à le faire sur moi-même, j’ai décidé d’utiliser mon expérience pour former les autres avec cet outil.

Je me demande si je ne suis pas passé par toutes les problématiques que l’on peut rencontrer pour apprendre cet outil. Entre fermer les yeux sans conviction, l’incapacité à identifier facilement mes sensations physiques, le mental qui essaye de tout décrypter et de faire à la place du processus naturel, des comportements inconscients de contrôle, etc …

Bref j’ai une bonne expérience des sujets qui peuvent bloquer le processus. J’ai m’y plus 9 mois pour y arriver seul et avec des accompagnements pour les situations de contrôle : drôle d’accouchement 😉

Mais au final, je suis plus que ravi.

L’outil est incroyablement simple à apprendre, il se pratique n’importe où. Il n’est pas nécessaire de se préparer pour se faire une auto-séance. On apprend à redécouvrir son corps plus simplement et on peut éliminer définitivement des blocages émotionnelles anciens.

La méthode Tipi et mon objectif initial

La pratique régulière de la méthode m’a permis de dépasser mon objectif.

À la fois, je me sens beaucoup plus serein avec mes 2 enfants ; oui j’en ai eu un autre entre temps 🙂

Alors que je me sentais dépassé, agacé en permanence, en colère, irritable … je suis passé d’un niveau de stress et de colère de 9/10 à 4/10. Ça me donne une liberté d’agir et de prendre plus de plaisir dans mes actions.

J’ai aussi évolué grandement sur mon projet professionnel. J’ai libéré mes paroles de prises de paroles en public, évacué mes peurs de me livrer, de poster une information, la peur du regard des autres et du jugement, une grande diminution du syndrome de l’imposteur … et plein d’autres peurs et émotions perturbantes.

Les bénéfices sont nombreux aussi, dans ma vie de couple, sur ma santé et dans mes relations interpersonnelles.

Je ne suis pas pour autant exempt d’émotions et de peurs, mais je suis dans l’attente de les repérer pour les réguler avec cette méthode.

Et maintenant !

Je suis de plus en plus serein et donc je deviens progressivement le père que je voulais être. Je partage mes valeurs à mes enfants en étant la personne que je souhaite être.

Je leur montre que l’on peut évoluer à n’importe quel âge, que l’échec est essentiel à l’apprentissage et rien n’est impossible et que les seules limites qu’on rencontre sont celles que l’on s’impose soi-même.

Tout mon parcours m’amène à cela et la méthode Tipi a été un des outils indispensables pour apprendre à oser dépasser mes limites en toute autonomie et me permettre d’agir plus librement pour avancer plus sereinement sur mes objectifs personnels et professionnels.

Je rêve que mes enfants puissent apprendre cet outil, mais là, ça ne dépend que de leur envie et de leur motivation. En attendant, je prends plaisir à accompagner les personnes et à les former avec cet outil.

Mise en ligne le 8 Juil, 2021

Je suis Olivier Szkulnik, Formateur Auto TiPi et Coach émotionnel, et je vous aide à reprendre votre vie en main pour trouver votre place et vivre en harmonie avec les autres

Découvrir les types de coachings

Vie de couple

Réussir sa vie

Formation Tipi

Sur le même thème

×

Bonjour !

Vous pouvez me contacter ci-dessous pour discuter sur WhatsApp ou m'envoyer un e-mail à [email protected]

× Une question ?