methode-tipi-ne-marche-pas

Méthode TiPi ne marche pas : 4 clés qui vous aideront

Mise en ligne le 14 Oct, 2020

Evolution de l’article au 15 juin 2021

Afin d’apporter encore plus d’aide, je vais élargir le champ de réflexion autour des dysfonctionnements qui se produisent lors d’un accompagnement en régulation émotionnelle TiPi, en plus des problèmes que l’on peut rencontrer avec l’Auto TiPi et qui amène à dire que la méthode ne marche pas sur vous.

Donc, cet article s’adresse aux personnes qui sont formées à la méthode TiPi ou bien qui tentent d’appliquer la même de manière autodidacte et aux personnes qui se font accompagner avec cette méthode et pour qui ca ne fonctionne pas.

La méthode Tipi ne marche pas et vous ne comprenez pas ce qui bloque ?

Si la méthode tipi ne marche pas pour vous, que ce soit lorsque vous tentez de l’appliquer sur-vous même ou bien à la suite d’un accompagnement. Sachez qu’il existe des explications et donc des solutions pour que vous puissiez profiter des bénéfices de cette méthode.

En soi, il n’y a pas de raison pour que cela ne marche pas, car la régulation émotionnelle est un processus naturel du corps (voir la vidéo explicative). Et en même temps, les faits sont bien là. Malgré vos tentatives et les accompagnements, il y a un blocage quelque part.

Si vous cherchez des solutions et de la compréhension, je vais tenter de vous partager mon expérience en tant que formateur TiPï et professionnel en régulation émotionnelle TiPi.

Les constats

Nous ne sommes pas tous égaux face à nos émotions et nos sensations physiques. Certaines personnes sont hyperémotives ou hypersensibles et à l’inverse d’autres peuvent être dans l’hypercontrôle.

Il peut être difficile de faire face et de se laisser submerger par ses émotions ou bien de lâcher prise et d’accepter de vivre des émotions. Et pour tout le monde, il est possible de vivre un peu des deux, en fonction des situations personnelles.

Ca ne marche pas à la suite d’un accompagnement ?

Pour la régulation d’une émotion, il faut compter entre 1 et 3 séances. Donc, ne stopper pas votre accompagnement avant cela.

Ensuite, le rôle du professionnel qui vous suit, c’est justement d’identifier comment se déroule la séance et les blocages possibles. Il est possible de savoir en fin de chaque séance si la régulation a été bénéfique, mais c’est seulement votre expérimentation dans les jours à venir que vous pourrez vous assurer des bénéfices réels.

Si malgré tout vous ne voyez pas d’évolution, il est nécessaire d’être sincère avec votre coach ou thérapeute, car il a besoin de vos retours pour adapter la séance.

Parfois, il arrive que la régulation émotionnelle ne fonctionne pas, car vous mettez en place un comportement automatique et donc inconscient. Il sera donc nécessaire de commencer par réguler ce comportement bloquant avant de pouvoir obtenir des résultats.

Tous les professionnels TiPi ne sont pas formés au comportemental. Il serait donc judicieux que vous fassiez appel à un professionnel formé.

Voici des exemples de comportements automatiques qui peuvent bloquer la régulation

– La prise en charge en de l’émotion par une respiration automatique 
– une incapacité à décrire une situation avec une émotion, alors que ça semble très clair pour vous
– un bâillement systématique
– un mental très présent qui empêche la connexion aux sensations physiques

Pour vous faire accompagner sur un comportement de blocage inconscient, je suis disponible pour vous aider 

Ca ne marche pas à la suite d’une auto régulation (Auto TiPi) ?

Avant que cela

Parfois, il est difficile d’identifier les situations émotionnelles à réguler. Il s’agit alors d’une auto discipline pour apprendre à prendre du recul sur son quotidien et ainsi observer avec conscience ce que vous vivez.

Hypercontrôle

Ensuite, une fois l’émotion repérée, il devient difficile de ressentir 2 ou 3 sensations. Cette connexion au corps s’apprend et peut demander du temps ou un accompagnement individuel. C’est surtout le cas lorsque l’on a été dans l’hypercontrôle durant des années.

Hypersensoriel

A l’inverse, il est possible de ressentir trop de sensations physiques et il devient difficile de repérer les sensations en lien avec les émotions et les sensations normales du corps. De la même manière, avec un accompagnement spécifique, vous saurez faire le tri.

Quoi faire quand on doit laisser les sensations évoluer

On me remonte qu’on ne sait pas comment laisser les sensations évoluer sans rien faire. Cette notion de ne rien faire n’est pas tout à fait réel. On ne fait pas vraiment rien, mais différemment, et vous verrez ci-dessous ce que cela veut dire.

Je constat qu’un les personnes beaucoup dans le mental ont du mal à lâcher prise. C’est ce qui vient enrayer le processus de régulation et un coaching individuel permet 

Quelques clés pour vous en sortir seul

Je vous propose 4 clés qui vous aideront pour mieux réussir la pratique de la régulation émotionnelle en autonomie.

  • Clé 1 – Au moins 2 sensations
  • Clé 2 – Défocalisez
  • Clé 3 – Vous contrôlez sans le savoir
  • Clé 4 – Rien ne fonctionne, alors voit l’étape ultime

Rappel de la méthode TiPi

Lorsque vous sentez qu’une émotion désagréable se présente, fermer les yeux et porter votre attention sur les sensations physiques et laisser évoluer ses sensations jusqu’à apaisement.

[Télécharger le PDF de la technique]

Mais voilà, vous appliquez cette technique, mais tout ne se passe pas comme prévu.

C’est pourquoi je vous invite à lire les clés dans l’ordre et d’appliquer régulièrement ce qui est conseillé. Et si vous n’êtes pas formé, je propose une formation qui pour vous permet d’apprendre la méthode en 2 fois 1 heure.

Clé 1 – Au moins 2 sensations

Voici la première action de vérification à mettre en place quand la méthode tipi ne marche pas

Avez-vous repéré au moins 2 sensations bien distinctes ?

Si vous ne trouvez pas deux sensations, en revanche vous avez une sensation bien présente et qui prend toute votre attention. Vous êtes en train de vous faire avoir par votre mental.

Et c’est normal, car on a tous l’habitude de regarder ce qui ne va pas, mais c’est justement à cause de ce fonctionnement que vous ne trouvez pas une deuxième sensation.

Pourtant, la méthode TiPi en situation ne peut pas marcher avec une seule sensation.

Pour que ça fonctionne, il est indispensable d’apprendre à porter votre attention au-delà de cette première sensation et d’identifier d’autres sensations.

Sachez que lorsque vous êtes en perturbation émotionnelle, votre corps vous propose de nombreuses sensations, telles que le cœur qui s’accélère, le changement de rythme de votre respiration, des tensions dans votre corps, des picotements, une sensation de vertige … il existe des centaines de sensations.

Vous devez apprendre à conscientiser ce qui se passe dans votre corps.

Je vous invite à porter votre attention régulièrement en vous pour développer cette compétence sensorielle.

Pour en savoir plus la régulation émotionnelle, cliquez sur le lien : la méthode tipi

Clé 2 – Défocalisez 

Maintenant, vous avez au moins deux sensations bien distinctes, mais lorsque vous les laissez évoluer ça dure plus qu’une minute et trente secondes et ça tourne en rond sensoriellement. Plein de sensations arrivent, ou bien ça n’évolue pas du tout.

Ainsi, quoi que vous fassiez vos sensations sont toujours là et vous ne ressentez aucun apaisement. C’est le signe que la méthode tipi ne marche pas et il est préférable d’arrêter pour reprendre la méthode autrement.

Recommencez et cette fois défocalisez votre attention d’une sensation vers l’autre.

Vous pouvez tout aussi bien porter votre attention sur l’ensemble de votre corps et des sensations. Faites comme si vous regardiez un film intérieur qui se déroule et au lieu de voir des images défiler, vous observez vos sensations évoluer.

Vous savez sûrement, mais plus on observe quelque chose et plus ça prend d’importance. Par exemple, si vous n’aimez pas les moustiques, il suffit d’en entendre un seul et vos sens vont se mettre à l’affut en permanence. Pourtant 2 secondes avant vous faisiez autre chose et d’un coup, vous ne pensez plus qu’à ce foutu moustique.

Quand la méthode TiPi ne marche pas à cause d’une focalisation, il suffit d’observer l’ensemble des sensations sans porter trop d’attention sur chacune d’entre elles.

C’est pour cette raison que la clé 1 est importante. Si vous n’aviez qu’une sensation, il serait difficile de défocaliser.

Ce n’est pas forcément évident pour tout le monde, et avec un peu d’entraînement vous trouverez le mécanisme intérieur pour y arriver.

Retenter la méthode TiPi et ainsi si ça ne marche toujours pas allez à la clé suivante.

Clé 3 – Vous contrôlez sans le savoir

Maintenant, vous avez au moins 2 sensations et votre attention se porte sur l’ensemble des sensations et une fois de plus la méthode tipi ne marche toujours pas.

Ça n’évolue pas et ç’est peut être désagréable !

C’est que très probablement vous bloquez sans le savoir l’évolution en faisant autre chose. Mais quoi ?

Voici quelques idées de blocage que vous réalisez sans le savoir et qui empêche à la méthode de fonctionner :

  • Vous restez connecté avec la situation qui vous perturbait
  • Vous pensez à autre chose, le mental est très actif
  • Votre dialoguer intérieur est toujours présent
  • Vous tentez d’apaiser les sensations par la respiration ou une autre action

La solution est de laisser évoluer les sensations sans a priori et sans contrôle. C’est parfois plus facile à dire qu’à faire, mais une fois de plus il faut pratiquer un peu et régulièrement pour y arriver.

Commencez par accepter de ne rien faire et de vous laisser envahir et traverser par les sensations physiques. Cette notion de rien faire veut dire que vous ne devez pas faire ce que vous avez l’habitude de faire habituellement.

Mais il s’agit de faire quelque chose de nouveau et inhabituel pour votre mental. Il s’agit de porter l’attention sur les sensations pour les vivres pleinement et de les laisser se déplacer et évoluer.

Laissez-les circuler dans votre corps. Même si c’est désagréable et que vous avez l’impression d’étouffer ou si vous imaginez que ça va s’empirer, accepter de laisser les sensations évoluer.

Plus vous laisser faire et plus vite sa se fini.

Si ça dure trop longtemps et malgré votre bonne volonté vous n’y arrivez vraiment, alors il vous reste la clé ultime numéro 4.

Clé 4 – rien ne fonctionne

Si à ce stade vous n’y arrivez toujours pas et que la méthode TiPi ne fonctionne pas pour vous, faites le point avec votre formateur ou un professionnel en régulation émotionnelle.

Il sera en mesure de vous aider, soit pour vous amener à reprendre les bases de la formation, soit de faire des régulations accompagnés ou bien pour débloquer les comportements et ou émotions cachés qui bloquent votre pratique.

Tout le monde est capable de le faire, mais tout le monde n’y arrive pas de la même manière. Pour certains c’est rapide et pour d’autres, comme moi, il faut du temps et de l’accompagnement.

En tant que professionnel en régulation émotionnelle TiPi, je propose un coaching personnalisé pour vous aider à réussir vos régulations émotionnelles. Mon objectif est de vous rendre pleinement autonome.

Même si vous n’avez pas été formé par moi, je vous aide à identifier ce qui bloque et je vous accompagne à vous en libérer : Contactez-moi

Mise en ligne le 14 Oct, 2020

Je suis Olivier Szkulnik, Formateur Auto TiPi et Coach émotionnel, et je vous aide à reprendre votre vie en main pour trouver votre place et vivre en harmonie avec les autres

Découvrir les types de coachings

Vie de couple

Réussir sa vie

Formation Tipi

Sur le même thème

×

Bonjour !

Vous pouvez me contacter ci-dessous pour discuter sur WhatsApp ou m'envoyer un e-mail à [email protected]

× Une question ?